Portail Milieu Professionnel

Comment appréhender les consommations d’alcool précoces des jeunes adultes : proposition d’un nouvel outil de mesure

La consommation d'alcool chez les adolescents et les jeunes adultes est un problème de santé publique majeur. Évaluer précisément cette consommation est essentielle car il s’agit d’une période à haut risque de développement des addictions et de complications ultérieures. Bien que de nombreuses mesures visent à mesurer la consommation d'alcool pendant cette période, aucune mesure actuelle ne permet de recueillir…

Alcool

La consommation d’alcool chez les adolescents et les jeunes adultes est un problème de santé publique majeur. Évaluer précisément cette consommation est essentielle car il s’agit d’une période à haut risque de développement des addictions et de complications ultérieures.

Bien que de nombreuses mesures visent à mesurer la consommation d’alcool pendant cette période, aucune mesure actuelle ne permet de recueillir des renseignements complets et précis sur la consommation d’alcool à toutes ces étapes du développement. Les auteurs ont élaboré le Comprehensive Early Drinking History Form (CEDHF), qui recueille rétrospectivement des renseignements sur la consommation d’alcool pour chaque année depuis le début de la première consommation régulière, y compris la quantité et la fréquence de la consommation régulière et des périodes de consommation excessive. Le CEDHF recueille également de l’information sur l’ensemble des expériences de consommation d’alcool entre l’âge d’apparition et l’âge de la première consommation régulière.

À l’aide d’un échantillon de jeunes adultes (âgés de 21 à 27 ans) provenant d’une étude longitudinale en cours au moment de cette analyse, les auteurs ont examiné si le CEDHF était capable de prédire des problèmes liés à l’alcool au moment de la passation du questionnaire (N = 303) et par la suite lors du suivi (N = 75). Les autres mesures couramment utilisées étaient aussi recueillies (âge d’apparition des consommations, âge de la première intoxication aigüe, Timeline Follow-Back, par exemple) et problèmes actuels posés par la consommation d’alcool.

En tenant compte du sexe, de l’âge et des problèmes actuellement posés par l’alcool, le CEDHF a prédit la présence ou l’apparition d’une consommation problématique d’alcool, de manière plus précise et efficace que les outils de mesures utilisés jusque là.

Le CEDHF (qui n’est pas encore validé en français) pourrait donc être un outil pertinent lorsque des études longitudinales ne sont pas réalisables, ou en pratique clinqiue. Il fournit des renseignements plus complets que d’autres mesures largement utilisées de l’exposition précoce à l’alcool. De plus, cette mesure peut fournir des renseignements détaillés sur les sujets qui courent le plus grand risque de complications futures.

Par Nicolas Cabé

À lire aussi