Confinement et addictions : comment rester vigilant(e) ? Des conseils de l'anpaa

Alcool
Addiction Alcool - Confinement et addictions : comment rester vigilant(e) ? Des conseils de l'anpaa

Un risque de consommation de substances psychoactives accru

L’ennui est souvent décrit comme un déterminant dans la consommation de produit psychoactif quel qu’il soit. De fait, le confinement réduit les déplacements et les activités, entraînant pour certains un désœuvrement, qui peut engendrer une consommation plus importante que d’habitude.

En étant confinés à domicile, nous ne sommes pas soumis aux mêmes règles ni au cadre défini par le lieu de travail. Le domicile est un espace de liberté où les tentations peuvent être plus nombreuses tandis que les contraintes sociales sont moins fortes. La consommation de certaines substances psychoactives devient plus facile parce qu’elle n’est plus encadrée par les contraintes du milieu de travail : pauses cigarettes limitées dans la journée de travail, interdiction de consommer de l’alcool sur le lieu de travail, etc.

L’absence d’un cadre contraignant auquel s’ajoute le climat anxiogène lié à une crise sanitaire exceptionnelle peuvent engendrer une surconsommation. Ce contexte particulier peut inciter les personnes fragiles et sensibles au stress à consommer davantage de médicaments, notamment des anxiolytiques ou des antidépresseurs.

 

Quelques conseils pour gérer sa consommation en période de confinement

Le travail peut créer des situations de stress tout au long de la journée et conduire à une accumulation d’émotions qu’il faut savoir réguler. C’est particulièrement vrai lorsque l’on travaille dans des conditions qui ne sont pas optimales, ou nouvelles comme à domicile, et lorsque la frontière bureau/maison s’estompe.

Voici quelques conseils délivrés par nos professionnels à l’ANPAA :

1. Organiser sa journée

  • Organisez votre journée de manière à ne pas laisser de temps morts propices à une hausse de la consommation.
  • Variez les activités autant que possible en dehors des heures de télétravail et alternez entre activités intellectuelles et physiques. Maintenir une activité physique (via des applis par exemple) est essentiel même en période de confinement.

2. Créer un environnement non propice à la consommation

  • Ne laissez pas de bouteilles d’alcool à portée.
  • Même contrainte pour les cendriers qui ne devraient pas rester à proximité de votre poste de télétravail.

Voir le reste des recommandations sur le site de l’ANPAA via le bouton « en savoir plus »

En savoir plus

À lire aussi