Facteurs Environnementaux

28 janvier 2016

Il existe plusieurs types de facteurs environnementaux :

Facteurs culturels et sociaux

Entendons l’exposition à un produit dans une société ou une microsociété donnée. Ce facteur d’exposition peut s’évaluer à partir des quantités consommées d’un produit donné dans une société donnée, par exemple en France. Ces données peuvent être affinées par âge, sexe, groupe social, etc. Nous vivons dans une société addictogène, qui pousse à la consommation, du « tout tout de suite »  et à la recherche du plaisir immédiat. A l’inverse, elle ne favorise pas l’établissement de liens de longue durée, l’investissement dans les actions de groupe puisqu’elle privilégie l’individuel sur le collectif.

Facteurs familiaux

Ils concernent la consommation du produit (habitudes de consommation ou non-consommation, acceptation ou rejet, interdits religieux…) et le fonctionnement familial : conflits, événements vitaux, etc…

Rôle des copains

Il est incontestable que le groupe des pairs, soit par l’usage au sein du groupe, soit par la grande tolérance du groupe aux substances, joue un rôle majeur dans l’initiation à la consommation d’alcool et de drogue à l’adolescence. Cette influence est renforcée par la suite par le choix du groupe de pairs dans lequel circulent des substances.

Certains auteurs soulignent l’absence de supervision parentale comme responsable de la consommation de substances à travers son impact sur la composition du groupe de pairs. L’influence du groupe s’exercerait selon un double processus, d’une part, de modelage et, d’autre part, de coercition, où le refus de consommer provoque la désapprobation et le rejet.

Les interactions produit-individu : la métaphore de l’ornière

Cette métaphore, qui nous paraît très illustrative, a été développée par Zullino. Elle compare l’effet des drogues sur un individu aux passages répétés d’un véhicule sur une route. Elle rapproche la vulnérabilité individuelle de la résistance du sol, la fréquence des consommations de la fréquence des passages et la puissance addictive du produit au poids du véhicule.

Retour au dossier “Comprendre les addictions”