Portail Milieu Professionnel

L'alcool est génotoxique

Parmi les substances qui s'attaquent à l'ADN des cellules, certaines proviennent de la transformation de l'alcool par l'organisme : explications sur la génotoxicité de l'alcool et les risques associés

Alcool
Addiction Alcool - L'alcool est génotoxique

La colonne vertébrale des cellules, celle sur qui repose notre organisme, notre moi, est l’acide désoxyribonucléique (ADN). Il contient toute l’information génétique permettant le développement, le fonctionnement et la reproduction des êtres humains. Bien que protégé à l’intérieur des cellules, l’ADN est néanmoins attaqué par de nombreux agents physiques, dont le plus connu est le rayonnement ultra-violet, ou chimiques, comme les pesticides. Appelés agents génotoxiques, ils provoquent des lésions de l’ADN qui vont, entre autres, favoriser le développement des cancers. L’alcool fait partie de ces agents.

Ce n’est apparemment pas l’alcool lui-même mais les produits de son métabolisme qui sont génotoxiques. Le métabolisme de l’alcool comporte deux oxydations successives : l’alcool est transformé en acétaldéhyde puis en acétate. Autant l’acétate est sans danger pour l’organisme, autant l’acétaldéhyde est une molécule chimiquement très réactive, capable de se coller à des protéines (altérant leur fonctionnement) ou à l’ADN (modifiant l’expression de certains gènes).

En savoir plus sur le site du maad-digital

À lire aussi