» retour

L’entreprise face au trouble psychique

Alors que le monde du travail est soumis aux exigences de la performance et de la   rentabilité, il  n’est pas facile pour les personnes en situation de handicap psychique d’accéder à l’entreprise ou d’y rester. Pourtant, depuis 1991, les efforts uniques et prolongées du Club ARIHM (Club Action et recherche, insertion et handicaps psychiques ou mentaux), dont les pratiques sont orientées vers l’accès des personnes en situation de handicap psychique au monde du travail ordinaire et leur maintien dans l’emploi, confirment que cette ambition reste possible.

En suivant les parcours de personnes engagées avec eux dans des projets d’insertion professionnelle, les auteurs décrivent les modalités de la méthode d’accompagnement (AMPP®) proposée par le Club ARIHM. Ils mettent en évidence les tensions qui traversent ce champ de l’inclusion, entre les risques du travail pathogène et les espoirs que l’emploi constitue un facteur d’une meilleure santé mentale. Ils analysent les échecs et les perspectives nouvelles ouvertes  par le décret du 27 décembre 2016 relatif à l’emploi accompagné, et montrent qu’une stratégie d’accompagnement des personnes en situation de handicap psychique vers et dans l’entreprise peut contribuer à préserver ou promouvoir une part d’humanité dans le monde du travail. [Résumé d’auteur]

Gisèle BIRCK et Clément BONNET. Edition Eres, septembre 2017.

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Article scientifique

“Addiction” hors-série sur la réglementation du marketing de l’alcool : une étude questionne l’efficacité de la Loi Evin pour protéger les mineurs des publicités sur l’alcool

Parmi les articles de ce numéro hors-série de Addiction, figurent les résultats d’une enquête réalisée en France parmi un échantillon représentatif de plus de 6500 lycéens français. L’étude a été réalisée conjointement par l’OFDT et le département de santé publique de Rennes, et elle avait pour but d’évaluer l’exposition des lycéens à la publicité pour l’alcool, dont ils sont censés être protégés depuis l’adoption de la Loi Evin en 1991.


Le 20 Fév 17
Dossier

DROGUES / PHOENIX : application smartphone d’aide à la prise en charge du craving dans les addictions

Le craving, désignant l’«envie irrépressible de consommer », est un moment de grande vulnérabilité pour les patients addicts, avec un risque majeur de perte de contrôle et de rechute. Ce concept représente donc une cible privilégiée des traitements de l’addiction. Mais bien que les approches thérapeutiques classiques permettent une amélioration significative des troubles addictifs, le coût, le temps et les barrières géographiques peuvent limiter l’accès aux soins.


Le 14 Juin 17