Portail Milieu Professionnel

ALCOOL / 5 conseils de Michel Cymes pour lutter contre l'alcoolisme mondain

On sait bien que la consommation d'alcool est une composante de la culture française. Mais on sait aussi que l'alcool est la deuxième cause de mortalité évitable dans notre pays après le tabagisme. Mais il y a pire : on peut être alcoolique sans le savoir. L'alcool est futé : il vous prend dans ses filets sans que vous en vous en rendiez compte. C'est ce que l'on appelle l'alcoolisme mondain.

Alcool

On sait bien que la consommation d’alcool est une composante de la culture française. Mais on sait aussi que l’alcool est la deuxième cause de mortalité évitable dans notre pays après le tabagisme. Mais il y a pire : on peut être alcoolique sans le savoir. L’alcool est futé : il vous prend dans ses filets sans que vous en vous en rendiez compte. C’est ce que l’on appelle l’alcoolisme mondain. On vide quelques verres tous les soirs, cela devient une habitude, et ce faisant on se prépare des cirrhoses, des cancers ou des accidents de la route.

Quand on commence à dépasser les trois verres par jour, il faut commencer à se poser des questions. La réponse consiste en une série de conseils qui relèvent du bon sens, mais qu’il n’est pas inutile de rappeler.

1. Repoussez l’heure du premier verre

Ceux qui sont conscients d’aimer l’alcool doivent tenter de repousser l’heure du premier verre de la journée. Un verre en entraîne toujours un autre : quand on commence à boire, on ne sait plus dire non. Plus vous attendrez avant de commencer, moins vous boirez.

2. Jamais d’alcool à jeun

Ne buvez jamais d’alcool à jeun. Cela vous évitera de sombrer dans l’ivresse avant l’heure. À jeun, le passage de l’alcool dans le sang est plus rapide.

Pour voir la suite de ces 5 conseils ou les écouter en format audio, rendez-vous sur le site de RTL en cliquant sur « Consulter en ligne »

En savoir plus

À lire aussi