Portail Milieu Professionnel

ALCOOL / Dry January : je ne vais pas boire une seule goutte d'alcool pendant un mois

Entre les soirées de fin d'année, Noël et le réveillon, on a tous passé le mois de décembre à picoler, reconnaissons-le. Et maintenant que la nouvelle année est là, l'heure est venue de faire notre liste de bonnes résolutions (tout en sachant qu'on ne les tiendra sans doute pas). C'est pourquoi je me suis dit qu'un petit challenge s'imposait et que si en plus, il y avait un article (et une bonne cause) à la clé, je serais obligée de le faire avec sérieux et rigueur. C'est pourquoi j'ai décidé de ne pas boire une seule goutte d'alcool pendant un mois entier. C'est ce qu'on appelle le défi "Dry January" (janvier sec).

Alcool
Addiction Alcool - ALCOOL / Dry January : je ne vais pas boire une seule goutte d'alcool pendant un mois

Entre les soirées de fin d’année, Noël et le réveillon, on a tous passé le mois de décembre à picoler, reconnaissons-le. Et maintenant que la nouvelle année est là, l’heure est venue de faire notre liste de bonnes résolutions (tout en sachant qu’on ne les tiendra sans doute pas). C’est pourquoi je me suis dit qu’un petit challenge s’imposait et que si en plus, il y avait un article (et une bonne cause) à la clé, je serais obligée de le faire avec sérieux et rigueur. C’est pourquoi j’ai décidé de ne pas boire une seule goutte d’alcool pendant un mois entier. C’est ce qu’on appelle le défi « Dry January » (janvier sec).

Le but : observer la différence que cela fait. Sur ma peau, sur mon poids, sur la qualité de mon sommeil, sur mon alimentation, sur mes rapports aux autres, sur ma vie sociale, sur ma volonté, sur mon porte-monnaie… bref, sur ma vie en général et mon quotidien en particulier. Je me lance donc dans ce #DryJanuary avec un peu d’appréhension. Non pas que je boive beaucoup – environ 3-4 verres de vin par semaine – mais parce qu’un mois, ça paraît quand même long, surtout quand on a des anniversaires et soirées prévus.

Si vous désirez participeu au Dry January ou simplement avoir des informations vous pouvez rendre sur le site de l’association Alcohol Concern qui est à l’origine de ce mouvement.

 

 

En savoir plus

À lire aussi