ALCOOL / L'abus accélère le vieillissement des cellules

Alcool / 7 juillet 2017

Alcool
Addiction Alcool - ALCOOL / L'abus accélère le vieillissement des cellules

Les effets toxiques d’une consommation excessive d’alcool ne font pas de doute. Toutefois, certaines conséquences restent à ce jour peu renseignées. Une étude japonaise, présentée lors du 40e congrès annuel de la « Research Society on Alcoholism » à Denver (Etats-Unis), démontre l’un de ces effets encore mal connus : l’impact de l’abus d’alcool sur les télomères.

Les télomères sont les extrémités des chromosomes permettant de protéger la séquence d’ADN. Leur longueur est le reflet de l’âge biologique et constitue un indice de risque pour de nombreuses maladies. Ils se dégradent naturellement avec le temps, mais ce processus peut être précipité par le stress, une mauvaise alimentation, le tabagisme, l’inactivité physique… et l’abus d’alcool.

Vieillissement cellulaire

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs de l’université de Kobe ont réuni 235 participants. Parmi eux, 134 étaient des patients atteints d’alcoolisme, pris en charge dans des services d’addictologie. Les personnes avaient de 41 à 85 ans.

Voir le reste de l’article en cliquant sur “Consulter en ligne”

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Alcool

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir