ALCOOL / L'alcool au travail : peut-on boire sans rien risquer?

Alcool / 11 avril 2017

Alcool
Addiction Alcool - ALCOOL / L'alcool au travail : peut-on boire sans rien risquer?

L’état d’ébriété diminue de façon considérable les facultés du salarié à exercer son travail correctement ou son temps de réaction ce qui peut causer d’importants accidents du travail.

Mise en situation : vous arrivez au travail et remarquez qu’un de vos collègues se trouve dans un état second. Il titube et semble ne pas être clair dans sa façon de bouger mais aussi de parler. Quelle réaction avoir ?

La première chose que vous devez faire : assurer la sécurité de votre collègue alcoolisé mais aussi celle des autres. Placez-le dans un endroit isolé afin qu’il ne puisse pas mettre en danger la sécurité de tous.

La seconde chose est de prévenir un de vos supérieur hiérarchique. Il est évident que vous n’allez pas le laisser toute une journée enfermé dans une pièce. Il faut prévenir votre employeur de son état afin que celui-ci prenne les mesures adéquates (test d’alcoolémie si prévu dans réglement intérieur et sous certaines conditions (type de poste occupé par exemple), le faire ramener chez lui etc…).

Dans un cas plus extrême, vous pouvez prévenir le médecin du travail (en cas d’alcoolémie chronique par exemple).

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Alcool

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir