ALCOOL / Le nombre de verres dangereux pour le cerveau

Alcool / 21 décembre 2016

Alcool
Addiction Alcool - ALCOOL / Le nombre de verres dangereux pour le cerveau

Après deux verres de vin seulement, le cerveau libère de la dopamine , un neurotransmetteur qui procure du plaisir au sujet. Très vite, la dépendance peut intervenir. Notamment quand on s’adonne au “binge drinking”, défini par le fait de boire beaucoup d’alcool dans un temps très court, de façon répétée ou ponctuelle. Selon le Dr Jamie Smolen, professeur de médecine à l’université de Floride (Etats-Unis), un homme qui boit cinq verres d’alcool ou plus (quatre pour les femmes) lors d’une soirée au moins 1 jour dans les 30 derniers jours, et qui reproduit cela souvent, est victime du “binge drinking” . Son cerveau présentera un dysfonctionnement des circuits associés au plaisir et il voudra boire de plus en plus d’alcool. Il sera devenu dépendant même sans boire tous les jours .

 

 

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Alcool

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir