ALCOOL / Les arythmies cardiaques augmentent avec la quantité consommée

Alcool / 27 avril 2017

Alcool
Addiction Alcool - ALCOOL / Les arythmies cardiaques augmentent avec la quantité consommée

Organiser une étude lors de la fête de la bière, il fallait oser. La question ne s’est pas posée pour les chercheurs de l’hôpital universitaire de Munich (Allemagne). Electrocardiographe et alcootest sous le bras, ils se sont rendus au célèbre Oktoberfest, à la rencontre des amateurs de bière. L’objectif : déterminer le lien entre excès d’alcool et troubles du rythme cardiaque. Quel meilleur endroit, en effet, pour répondre à cette question ?

Leur audace a payé. Les travaux menés lors du festival montrent, dans l’European Heart Journal, une association entre la consommation d’alcool et un risque d’arythmie cardiaque. La bière a sans doute aidé les 3 000 volontaires à participer à ces recherches. Au long des 16 jours de festival, ces fêtards ont absorbé des quantités variables d’alcool – tout en respectant la limite légale allemande. Dans le même temps, ils ont rencontré les chercheurs et réalisé des électrocardiogrammes ainsi que des tests d’alcoolémie.

Les résultats donnent le vertige, et l’alcool n’en est pas responsable. En temps normal, 1 à 4 % de la population présente une arythmie cardiaque. Au sein de l’Oktoberfest, plus de 3 personnes sur 10 en souffrent. Parmi eux, un quart a un rythme accéléré, appelé tachycardie sinusale.

Voir la suite de l’article avec le bouton « Consulter en ligne »

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Alcool

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir