ALCOOL / où commence l'abus ?

Alcool / 30 novembre 2016

Alcool
Addiction Alcool - ALCOOL / où commence l'abus ?

En France, environ 8% de la population1 présente une consommation d’alcool à risque chronique ou de dépendance. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) fixe le seuil d’une consommation d’alcool abusive a plus de 3 verres par jour pour un homme et 2 verres par jour pour une femme. « Au dessus de ces doses, l’alcool est dangereux pour le foie, le cœur et le cerveau avec le développement de troubles neurologiques », précise le docteur Marc Valleur, psychiatre et médecin chef de l’Hôpital Marmotan, spécialisé dans les soins et l’accompagnement des pratiques addictives.

 

Alcoolisation quotidienne, alcoolisation occasionnelle

Si depuis une dizaine d’années la consommation quotidienne d’alcool est globalement en recul en France, le phénomène d’alcoolisation ponctuelle se développe, notamment dans le cadre festif, sans que les risques soient moindres. Une consommation excessive, même occasionnelle, n’est donc pas anodine comme le confirme le docteur Marc Valleur : «  Même dans le cadre d’une alcoolisation occasionnelle, il ne faudrait pas dépasser les 5 verres d’alcool. En cas d’excès, il ne faut pas que cela soit plus d’une fois par mois. Outre les dommages physiques classiques, les risques de coma éthyliques, d’accidents et passages à l’acte violent comme les bagarres sont importants. Cette forme d’alcoolisation peut être une porte d’entrée vers l’addiction avec des conduites proches de la toxicomanie ».

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Alcool

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir