» retour

ALCOOL / Qu’est ce qu’un trou noir ?

Dans le ciel, un trou noir est un objet dont rien, ni lumière ni matière, ne peut s’échapper ; le trou noir est invisible. Sur la terre, un trou noir n’est pas visible mais il est ressenti car c’est un « trou de vie » : le trou noir est défini par un « oubli » des faits qui se sont déroulés pendant une période d’ivresse alcoolique, alors que la personne était restée consciente, continuant à parler et à agir. Mais à la différence du trou céleste qui retient la matière prisonnière, le trou noir alcoolique, « blackout » en anglais, est vide, rien n’y a été stocké.

Le trou noir peut être complet ou partiel. Lorsqu’il est complet, la perte de mémoire des événements est totale et permanente, aucun souvenir ne peut ressurgir à l’esprit. Lorsqu’il est partiel, des souvenirs fragmentaires peuvent revenir à l’aide de stimulations extérieures (par exemple : discussion avec les personnes présentes lors des événements,  retour sur les lieux, écoute de la musique diffusée pendant les événements…).

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site MAAD Digitial en cliquant sur « Consulter en ligne »

 

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Revue de presse

ALCOOL / Faut-il s’inquiéter pour la santé de Mr Poulpe ?

Dans sa nouvelle émission Youtube lancée en avril et adaptée d’une recette québecoise, Monsieur Poulpe soumet ses invités à une session de Binge Drinking. On les voit traverser toutes les phases d’un “bon bourrage de gueule” en accéléré. D’ailleurs, on y retrouve les différentes étapes de modification du comportement en cas de Binge Drinking, de la désinhibition joyeuse à la dépression quasi-léthargique. Dans la première émission, Stéphane Bern rit, balbutie, mange un radis, vaporise du vinaigre en l'air, et finit par jeter la coquille avec l’oeuf dans la casserole.


Le 15 Déc 16
Revue de presse

ALCOOL, TABAC / Cancer : l’épigénétique explique 15% des cancers de la gorge lié à l’alcool et au tabac

C’est une piste inattendue pour traiter les cancers chez l'adulte que révèlent ces chercheurs du McGill University Health Centre : une modification épigénétique pourrait être à l'origine de 15 % des cancers de la gorge liés à l'alcool et au tabac chez l'adulte. Cette découverte, présentée dans la revue Nature Genetics, ouvre une piste importante d’amélioration de la prise en charge de ces patients, avec le développement de nouveaux traitements ciblés et plus efficaces.


Le 23 Jan 17