Le monde du travail

ALCOOL / Voilà pourquoi vos gueules de bois empirent avec l'âge

*Pour peu que vous ayez déjà vécu un lendemain de grosse soirée à, disons, 29 ans, vous savez de quoi je parle. Vous repensez avec un mélange de perplexité et de nostalgie à cette époque, il y a quelques années à peine, où vous pouviez descendre un verre de trop et vous réveiller le lendemain de bonne heure, fringant et prêt pour un cent mètres. Que s'est-il donc passé?

Alcool
Addiction Alcool - ALCOOL / Voilà pourquoi vos gueules de bois empirent avec l'âge

S’il y a bien une chose qui, en vieillissant, ne se bonifie pas –à l’inverse d’un grand cru–, ce sont les gueules de bois.

*Pour peu que vous ayez déjà vécu un lendemain de grosse soirée à, disons, 29 ans, vous savez de quoi je parle. Vous repensez avec un mélange de perplexité et de nostalgie à cette époque, il y a quelques années à peine, où vous pouviez descendre un verre de trop et vous réveiller le lendemain de bonne heure, fringant et prêt pour un cent mètres. Que s’est-il donc passé?

 Si les chercheurs ont encore du mal à évaluer l’aspect scientifique du phénomène, et comment l’éviter, des experts avancent quelques théories sur les raisons qui expliquent que votre corps ne peut vraiment plus digérer ce pichet de mojito.

Théorie n°1: le taux d’enzymes du foie diminue.

Commençons par le commencement: l’alcool est une substance toxique qui, une fois absorbée, doit être décomposée et éliminée. Les enzymes du foie se chargent de ce processus, transformant l’éthanol du doux breuvage que vous venez de consommer en un composé appelé l’acétaldéhyde. Une enzyme, l’acétaldéhyde déshydrogénase, doit ensuite métaboliser cette substance en acétate, qui finit par être converti en éléments comme le dioxyde de carbone et l’eau.

Pour chaque ration d’alcool – un verre de vin, un rhum-coca –, il faut environ une heure au foie pour effectuer ce processus.

Comme l’a souligné la rubrique Science of Us du New York Magazine, tout cela fonctionne de manière relativement efficace quand on est jeune. Cependant, avec l’âge, les taux d’enzymes diminuent. Ce qui permet à l’acétaldéhyde (alias la méchante toxine) de s’attarder dans notre organisme, provoquant les symptômes de la gueule de bois, tels que nausées et maux de tête.

Voir la suite de l’article sur le huffington post en cliquant sur « Consulter en ligne »

En savoir plus

À lire aussi