» retour

Alcoolorexie : ces femmes qui sauteraient des repas pour pouvoir boire sans complexe

Le terme peut apparaître inédit, mais il ne date pas d’hier. L’alcoolorexie se rapporte à un comportement où la personne saute délibérément certains repas dans la perspective de réserver les calories ainsi économisées à consommer de l’alcool.

The Independent rapporte (en anglais) que si hommes comme femmes peuvent être touchés par ce trouble, ce dernier, étude à l’appui, serait davantage rencontré chez les jeunes femmes. Près de 60% des étudiantes américaines auraient ainsi déjà présenté de telles tendances.

Sauter des repas pour boire : symptomatique de la société actuelle ?

Une jeune femme de 23 ans raconte : “J’avais pris l’habitude de sauter des repas à l’université pour éviter d’être ballonnée quand je sortais le soir”. Celle qui est désormais coach sportive ajoute qu’il s’agit d’une pratique “très courante” et que nombre de clients lui demandent conseil quant à savoir s’ils y gagneraient à sauter le dîner pour pouvoir boire de l’alcool sans complexe en soirée.

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Actualité

Santé : l’entreprise au coeur de la prévention

Cancer, cholestérol, obésité, tabagisme, maladies cardio-vasculaires... « Il n'y a plus de tabou. En matière de santé, l'entreprise a un rôle à jouer, sur tous les sujets. Et elle le joue », estime Stéphanie Boënnec, directrice de clientèle grands comptes chez Gras Savoye. Suivant le mouvement de la généralisation de la complémentaire santé, effective depuis le 1er janvier 2016, les programmes de prévention et d'éducation se sont multipliés.


Le 15 Mai 17
ANPAA