» retour

Présidentielle: Les engagements des candidats pour la santé

Le paquet de cigarettes à 10 euros dès 2017, Mélenchon et Macron sont pour, Fillon et Le Pen contre: les engagements de sept candidats à la présidentielle en matière de santé publique (tabac, alcool, insécurité routière) ont été évalués par des experts dont la pneumologue Irène Frachon ou le professeur Claude Got.

« La sécurité sanitaire, la santé publique, c’est un axe majeur, pas une idéologie de droite ou de gauche », a commenté Irène Frachon à l’AFP.

Les vingt questions soumises aux candidats portaient sur l’usage de l’alcool et du tabac, l’alimentation, l’insécurité routière et « certains agissements des industries du médicament » pour tenter d’agir sur des facteurs de risque à l’origine de « 100.000 vies » prématurément fauchées chaque année.

Outre Irène Frachon, les réponses des candidats ont été passées au crible et notées par Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière, le Pr Claude Got, expert des questions de sécurité sanitaire et routière, l’épidémiologiste Catherine Hill et les professeurs Serge Hercberg (nutrition), Gérard Dubois et Albert Hirsch (Alliance contre le tabac).

« Sur les quatorze mesures que nous avions proposées en 2012, une seule a été appliquée, le paquet neutre », déplore le Pr Got, qui espère que cette nouvelle initiative pourra éclairer les électeurs.

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Article scientifique

Rôle de l’hypexcitabilité amygadalienne dans l’addiction : une revue de Translationnal Psychiatry

L’amygdale intègre et traite des informations relatives à la récompense et aux émotions telles que la peur et l’anxiété permettant la survie en avertissant en cas de danger potentiel. L’amygadale baso-latérale (ABL) communique avec les régions cérébrales qui affectent la cognition, la motivation et la réponse au stress, notamment le cortex préfrontal, l’hippocampe, le noyau accumbens, et les régions cérébrales postérieures.


Le 02 Oct 17