Portail Milieu Professionnel

SANTE / Sexe, drogue, sommeil, alimentation : la santé des lycéens et des étudiants se dégrade

Dans l'ensemble, les étudiants et lycéens se nourrissent moins bien qu'avant, dorment moins et se droguent plus, selon le baromètre annuel de la Smerep publié jeudi.

Alcool

Les lycéens et étudiants français ont une santé de plus en plus précaire. Si l’on en croit le baromètre annuel de la Smerep publié jeudi 29 juin, la mutuelle étudiante constate que la part des 14-22 ans se déclarant malades augmente. Dans l’ensemble, ils se nourrissent moins bien qu’avant, dorment moins, et se droguent plus.

Les campagnes d’information inefficaces

Dans cette étude, on apprend aussi que si les étudiants sont abreuvés depuis leur plus tendre enfance de messages et de campagnes de prévention en matière de santé, à chaque fois, ces messages semblent entrer par une oreille, et ressortir par l’autre.

Ainsi, le programme « MTes dents », devrait forcément évoquer quelque chose aux plus jeunes, puisque deux lycéens et étudiants sur trois y ont été sensibilisés l’année de leur 18 ans. Un sur trois dit ne pas s’en souvenir. Conséquence : un quart des adolescents et jeunes adultes ne se brosse pas les dents deux fois par jour. Et pourtant, les spécialistes pensaient cette pratique acquise.

En savoir plus

À lire aussi