Aller sur le site Addict'Aide grand public

Il y a un an, Suzelle se souvient parfaitement s’être dit : « Un mois sans alcool,  facile ! Et puis il a fallu tenir les 31 jours de Janvier. « Eh bien c’est beaucoup moins évident que ce que l’on imagine » résume-t-elle avec un sourire dans la voix. Qu’à cela ne tienne : après un réveillon entre amis bien mérité, la quadragénaire a remis le couvert et remisé les verres à pied.

Pour la deuxième année consécutive, cette habitante de Gap (Hautes-Alpes) s’attaque au Dry January – Défi de Janvier, un challenge venu d’Angleterre qui consiste à ne pas boire pendant tout le mois de janvier ou à réduire sa consommation.

Basé sur l’aspect ludique plus que sur des injonctions, le concept s’est popularisé depuis 3 ans mais l’engouement sera-t-il le même après les difficultés rencontrées en 2020 ?

Voir l’article du Parisien 

Retour

Dans la même catégorie