» retour

Addict’aide ils s’en sont sortis : Jean-Claude Tomczack

L’alcoolisme de Jean-Claude a commencé dans les bals lors de sa jeunesse où il consommait des cocktails à base de rhum et de limonade appelé “Parisienne”.

Essentiellement festive au début sa consommation s’est progressivement banalisé jusqu’à devenir une habitude quotidienne. C’est à la suite d’un accident de voiture qu’il prend conscience qu’il a besoin d’aide.

Il est aujourd’hui président de la CAMERUP, une fédération d’association de patients alcooliques. http://www.camerup.fr/

 

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Article scientifique

ALCOOL / Baclofène, pour qui et surtout comment ?

Dépassant avec la même conviction les débats incessants sur l’efficacité du baclofène, comme nous l’avons fait dans un article précédent (« La guerre du baclofène n’aura pas lieu… ») et ignorant l’intrusion dans le débat de trop nombreux médias non scientifiques qui tour à tour se positionnent comme pro ou anti-baclofène (parfois les mêmes à quelques semaines d’intervalle), nous livrons ici une nouvelle série de réflexions provenant de la clinique quotidienne et procédant du bon sens


Le 26 Juin 17
Revue de presse

ALCOOL / Rapport « Alcool, Ville et Vie nocturne » : un outil de réflexion pour réduire les risques liés à l’alcoolisation nocturne excessive des jeunes

Lancé par le Forum Européen pour la Sécurité Urbaine (EFUS) en partenariat avec la MILDECA le projet « Alcool, Ville et Vie nocturne » porte sur l’observation et l’évaluation des dispositifs visant à prévenir et agir sur les Alcoolisations Ponctuelles Importantes (API) des jeunes dans l’espace public. Un rapport publié en mai 2017 propose des analyses et des recommandations.


Le 25 Mai 17
Revue de presse

TABAC / Pourquoi aime-t-on tant fumer lorsqu’on boit de l’alcool?

Au regard de plusieurs études scientifiques, les consommations d’alcool et de tabac sont étroitement liées. Voilà pourquoi vos amis fumeurs (et peut-être vous également) ont si souvent envie d’une cigarette lorsqu’ils se retrouvent pour boire un verre. Si ce phénomène est fréquent, il était jusque-là bien difficile de pouvoir l’expliquer au-delà de l’aspect de plaisir. Mais, rassurez-vous, des chercheurs semblent avoir trouvé la réponse.


Le 03 Jan 17