Portail Milieu Professionnel

Alcool au volant : un éthylotest pour remplacer la suspension de permis ?

Dans le cas d'un premier contrôle positif à l'alcool au dessus de 0.8g/l, les autorités pourront vous proposer d'installer un éthylotest au démarrage au lieu d'un retrait de permis.

Alcool
Addiction Alcool - Alcool au volant : un éthylotest pour remplacer la suspension de permis ?

Cette mesure est la suite d’une note envoyé par Monsieur Cristophe Castaner à tous les préfets. L’objectif de cette note est de démocratiser chez les forces de l’ordre la verbalisation via cet éthylotest plutôt que par le retrait de permis.

Le conducteur souffle dans l’éthylotest et si ce dernier est positif, la voiture refuse de démarrer. Cette initiative est intéressante notamment pour les professionnels du transport qui auront une garantie d’avoir plus de sécurité au sein de leur véhicule. Elle peut aussi être une forme de deuxième chance pour les personnes actives donc l’activité professionnelle nécessite l’usage de la voiture (notamment pour se rendre sur le lieu de travail). C’est un outil qui permet de responsabiliser sans pénaliser outre mesure le travailleur.

Le coût de cet éthylotest reste toutefois élevé (1300€ à l’achat ou 100 par mois pour la location). Une affaire à suivre de très près qui pourrait par la suite s’étendre à toutes les automobiles.

Le journal 20 Minutes a pu tester l’application liée à l’éthylotest, pour en savoir plus cliquez sur ce lien. 

La société Olythe a également mis sur le marché un éthylotest anti-démarrage à usage personnel, nous en avons également parlé sur addict’aide.

À lire aussi