Décryptages n°23 - Risque Alcool. Quelle politique mener?

Tabac / 8 mars 2017

Tabac

En 2015, les débats lors de la loi de modernisation de notre système de santé, au parlement comme dans les médias, ont illustré de manière flagrante la difficulté de définir en France une politique de réduction des risques et des dommages liés à la consommation d’alcool, deuxième facteur de mortalité évitable (49 000 morts annuels) après le tabac. Malgré une prise de conscience progressive de la population sur ces risques, le lobby de l’alcool gère très efficacement ses relais parlementaires pour saper progressivement le cadre politique de prévention que constitue la loi Evin depuis 1991. Si les acteurs de santé publique réussissent souvent à se faire entendre des médias, la représentation parlementaire, sous influence et en total décalage avec l’opinion, persiste à banaliser la consommation d’alcool et à refuser toutes les mesures effectives qui, sans entrer dans une logique prohibitionniste inefficace que personne ne défend, pourraient en limiter les dommages. Pourtant, de même que les conséquences sanitaires et sociales de la consommation, les études scientifiques, les réflexions, les recommandations, les rapports officiels ne manquent pas qui recommandent une politique de contrôle de l’offre d’alcool.

Télécharger le Décryptages n°23 – Risque Alcool. Quelle politique mener?

Enregistrer

En savoir plus

Décryptages n°23 - Risque Alcool. Quelle politique mener?


Source de l'article : ANPAA

» en savoir plus sur ANPAA

Aller plus loin sur l’espace Tabac

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir