Lutte anti-tabac : la hausse des prix porte ses fruits

Tabac / 10 avril 2018

Tabac
Addiction Tabac - Lutte anti-tabac : la hausse des prix porte ses fruits

C’est presque trop beau pour être vrai. En mars 2018, la vente de cigarettes a chuté de 19,8% par rapport à mars 2017, soit la plus forte baisse mesurée sur un mois depuis 2004. Les ventes de tabac à rouler ont aussi reculé de 15,65% sur cette période, a annoncé ce vendredi matin la direction générale des douanes. Elle s’appuie sur les données fournies par Logista, le premier distributeur de tabac auprès des 26.000 buralistes français. Pour les spécialistes, cette baisse ne serait pas liée à la hausse de la contrebande, ou des achats transfrontaliers, puisqu’on observe aussi une hausse des achats de produits de substitution dans les pharmacies. «Ces résultats fantastiques sont massivement liés aux augmentations du prix du tabac en février et novembre 2017», assure enthousiaste le Pr Bertrand Dautzenberg, pneumologoque-tabacologue à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière (AP-HP).

Cette baisse record est d’autant plus réjouissante qu’elle s’inscrit dans la durée. «Sur l’ensemble de l’année 2017, les livraisons ont baissé de 1,4% pour tous les produits du tabac. Et en cumul sur janvier et février 2018, elles ont diminué de 5,6%», commente Aurélie Lermenier, chargée d’études à l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). La spécialiste précise que cette reculade des ventes concerne surtout le tabac à rouler, preuve qu’il devient financièrement moins intéressant pour un fumeur de se tourner vers ce produit. De fait, un paquet de 20 cigarettes coûte aux alentours de 8 euros tandis que le tabac à rouler coûte plus de 10 euros.

Aller plus loin sur l’espace Tabac

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir