Portail Milieu Professionnel

Mois sans tabac : prend-on forcément du poids quand on arrête de fumer ?

Tabac
Addiction Tabac - Mois sans tabac : prend-on forcément du poids quand on arrête de fumer ?

Le mois sans tabac continue et pour ceux qui désirent arrêter, la crainte de prendre du poids à l’arrêt du tabac peut s’avérer être un obstacle à ne pas négliger. Pourtant la prise de poids quand on stoppe la consommation de cigarettes n’est pas systématique !

D’après le docteur Nathalie Wirth, médecin spécialisée en addictologie au centre hospitalier universitaire régional de Nancy, un fumeur sur trois qui arrête la cigarette ne grossit pas, un autre tiers prend 3 à 4 kilos, enfin un dernier tiers peut prendre une dizaine de kilos. Parmi les craintes évoquées par les fumeurs à l’idée d’arrêter de fumer, comme la peur d’être en manque ou d’être irritable, celle de la prise de poids est souvent mentionnée. Cela vaut donc souvent la peine de se faire accompagner par un spécialiste en tabacologie qui saura anticiper ces points et augmenter les chances de réussite de ses patients d’arrêter de fumer.

Pour démêler les idées reçues des vérités scientifiques, le docteur Wirth a donc répondu à quelques unes de nos questions concernant la prise de poids et l’arrêt du tabac.

Interview du Dr Nathalie Wirth, médecin spécialiste en addictologie au centre hospitalier universitaire régional de Nancy

66 Millions d’Impatients : pourquoi les substituts nicotiniques peuvent-ils permettre d’éviter de prendre du poids à l’arrêt du tabac ? 

Docteur Nathalie Wirth : L’un des signes éventuels du manque de nicotine, outre la nervosité, l’anxiété, les problèmes de sommeil, de concentration, etc. sont les fringales ! Par conséquent, les fumeurs dépendants qui arrêtent sans recours à un traitement médical, comme les substituts nicotiniques ou la varénicline, s’exposent à avoir plus envie de manger que d’habitude.

Les personnes qui prennent beaucoup de poids en arrêtant la cigarette ont-ils un profil particulier ?

Docteur Nathalie Wirth : Les fumeurs qui prennent beaucoup de poids à l’arrêt de la cigarette, soit ne prennent pas de traitements, soit commettent des erreurs sur le plan alimentaire, et souvent il s’agit de personnes qui étaient déjà en surpoids et n’avaient pas les bonnes habitudes en matière d’équilibre nutritionnel. Il suffit alors de corriger ce qui ne va pas, avec l’aide d’un nutritionniste si besoin, pour stopper la prise de poids, voire perdre les kilos déjà pris.

Voir la suite de l’interview sur le site de France Assos Santé

En savoir plus

À lire aussi