Tabac et nicotine : état des lieux pour s'orienter dans la jungle des produits

Tabac / 15 mars 2018

Tabac
Addiction Tabac - Tabac et nicotine : état des lieux pour s'orienter dans la jungle des produits

Les atteintes à la santé dues à la consommation de nicotine sont dues pour l’essentiel au fait que la nicotine est délivrée par combustion du tabac. Sur le marché, la palette de produits alternatifs ne cesse de s’élargir. Sont-ils vraiment à moindre risque?
Addiction Suisse dresse un état des lieux en s’appuyant sur les connaissances scientifiques les plus récentes. La fondation a mis l’accent d’une part sur la réduction des risques au niveau individuel et, d’autre part, sur la politique à adopter dans une optique de santé publique.

Risque individuel plus faible avec les nouveaux produits

Pour la santé, il vaut mieux ne pas commencer avec des produits nicotiniques. La cigarette, en particulier, engendre une forte dépendance, de sorte qu’il est difficile de s’en affranchir. Pour les personnes qui n’arrivent pas arrêter de fumer, le passage à des alternatives moins nocives peut donc être un «moindre mal» et réduire les risques pour la santé. Qu’en est-il de ces produits ?

  • Les produits du tabac chauffés délivrent moins de substances toxiques que la cigarette en raison de températures plus basses. Il n’y a pas de combustion, mais il y a bel et bien pyrolyse, c’est-à-dire dégradation sous l’effet de la chaleur seule, sans apport d’oxygène, ce qui entraîne la présence de particules de fumée. On ne sait pas dans quelle mesure cela réduit vraiment les risques.
  • Avec les cigarettes électroniques, il n’y a pas de combustion, mais la présence d’un résidu de substances toxiques est établie. Le risque pour la santé est plus faible qu’avec les cigarettes.

En savoir plus