TABAC / Il manque la mesure la plus efficace, la hausse des prix

Tabac / 5 juillet 2017

Tabac
Addiction Tabac - TABAC / Il manque la mesure la plus efficace, la hausse des prix

Marisol Touraine l’avait annoncé en présentant le 25 septembre 2014 son programme national de réduction du tabagisme:«Il faut agir, mais il n’y a pas de mesure miracle.» Pas de mesure miracle? À voir. Entre 2002 et 2004, ce sont 1,8 million de fumeurs qui ont décroché suite à la décision du gouvernement d’augmenter nettement le prix du tabac. De 8,3 % en 2002, 14,4 % l’année suivante et 24,6 % en 2004.

Mais pour Marisol Touraine, le prix du paquet «est déjà très élevé en France, et le choix a été fait de ne pas se concentrer sur cet aspect». L’empreinte de Bercy semble évidente dans ce renoncement, lorsque l’on sait que «les recettes fiscales, en euros courants, ont triplé entre 1990 et 2012, passant de 5 à 14 milliards d’euros», selon les calculs du Pr Catherine Hill, épidémiologiste à l’Institut Gustave-Roussy.

Du reste, on retrouvait déjà le concept de «tabac trop cher en France» dans la bouche du président de la République quelques mois plus tôt. Le 4 février 2014, lors de la présentation du troisième plan cancer, il affirmait: «Le prix du tabac est devenu le plus élevé d’Europe continentale.» D’Europe continentale, mais pas de l’Union européenne, puisque le paquet de cigarettes est 2 à 3 euros plus cher au Royaume-Uni ou en Irlande qu’en France!

Voir l’infographie sur le sujet en cliquant sur “Consulter en ligne”

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Tabac

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir