» retour

Tabagisme en France : 1 million de fumeurs quotidiens en moins

Faire baisser le tabagisme : c’est possible

Selon les données du Baromètre santé 2017* de Santé publique France, la prévalence du tabagisme quotidien passe de 29,4% en 2016 à 26,9% en 2017, soit une baisse de 2,5 points. Cela représente un million de fumeurs quotidiens de moins en un an. Ce constat est plus particulièrement marqué chez :

  • les hommes de 18 à 24 ans : 44% en 2016 vs 35% en 2017
  • les femmes de 55 à 64 ans: 21% vs 18% en 2017

Par ailleurs, les données du Baromètre santé 2017, soulignent de fortes disparités régionales : l’Ile-de-France et les Pays-de Loire sont les régions où l’on fume le moins en 2017 avec des prévalences respectives de 21,3% et de 23%. A l’inverse, dans quatre régions les prévalences étaient plus élevées que dans le reste de la métropole : Paca (32,1%), Hauts-de-France (30,5%), Occitanie (30,3%) et Grand-Est (30,1%).

Autre fait marquant, le tabagisme quotidien diminue également chez les fumeurs les plus défavorisés : passant de 39% en 2016 à 34% en 2017 parmi les personnes à bas revenus et de 50% à 44% parmi les personnes au chômage. En conséquence, pour la première fois depuis le début des années 2000, les inégalités sociales en matière de tabagisme cessent de croître. C’est l’un des objectifs du Programme National de Réduction du Tabagisme initié en 2014.

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Article scientifique

TABAC / Proximité d’un bureau et difficultés à arrêter de fumer : une étude de cohorte dans Tobacco Control.

Quel que soit le produit, la facilité d’accès à celui-ci est un facteur d’échec important en addictologie. Pour les fumeurs de tabac, l’achat d’un paquet de cigarettes est souvent le prélude à une reprise d’usage. Beaucoup de fumeurs ou d’anciens fumeurs racontent des histoires de craving soudain, au cours duquel l’envie brutale d’aller s’acheter un paquet de cigarettes leur traverse l’esprit.


Le 15 Mai 17