TABAC / Expérimentation de la cigarette électronique à l’adolescence et passage vers le tabac : les éléments à ne pas oublier, détaillés dans un éditorial de Tobacco Control

Tabac / 12 septembre 2017

Tabac
Addiction Tabac - TABAC / Expérimentation de la cigarette électronique à l’adolescence et passage vers le tabac : les éléments à ne pas oublier, détaillés dans un éditorial de Tobacco Control

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La crainte que la cigarette électronique favorise le passage vers le tabac chez les adolescents est un argument souvent mis en avant par les « vaposceptiques ». Précisément, des études récentes montrent que les adolescents qui expérimentent la e-cigarette avant l’expérimentation de tabac ont un risque important d’essayer ultérieurement le tabac mais aussi un risque nettement accru de fumer régulièrement des cigarettes par la suite.

C’est en lien avec ces résultats épidémiologiques et les craintes qu’ils peuvent susciter, que Coral Gartner, Herston, Australie, a écrit cet éditorial récemment publié dans Tobacco Control. Cette chercheuse renommée dans le champ de la santé publique et du tabac rappelle les points qu’il est crucial selon elle de ne pas oublier lorsque l’on veut interpréter les résultats de telles études :

1) Il est plausible que chez certains individus, la vape développe une dépendance à la nicotine et facilite ainsi le passage vers la cigarette.

 2) Toutefois, une proportion certainement conséquente des adolescents qui expérimentent la e-cigarette aurait de toute façon expérimenté le tabac s’ils n’avaient pas eu un accès préalable à la e-cigarette. L’expérimentation ultérieure du tabac n’est donc pas surprenante dans cette population et n’est ainsi pas forcément induite par la e-cigarette.

 3) D’une manière globale, les taux d’usage régulier de la vape chez l’adolescent restent marginaux par rapport à ceux du tabac, et ils ont même tendance à baisser au cours des dernières années.

 4) Chez l’adulte, un nombre croissant de données font le constat que la vape facilite l’arrêt du tabac, et ce point doit être mis dans la balance avec les conséquences éventuelles observées chez les adolescents.

 5) Des études récentes montrent qu’interdire les e-cigarettes chez les mineurs aboutit à une augmentation de l’usage de tabac, ce qui va à l’encontre des politiques actuelles, et même des mentalités puisque les associations de vapoteurs elles-mêmes sont globalement pour l’interdiction aux mineurs.

 6) Globalement, les niveaux d’expérimentation et d’usage régulier du tabac ou de la e-cigarette ont tendance à baisser chez les jeunes depuis 2011 aux USA et au Royaume-Uni. L’arrivée de la vape semble donc ne pas faire flamber l’usage de tabac dans la jeunesse.

 7) De nombreux spécialistes du tabac estiment que les e-cigarettes et dérivés de la vape offrent des perspectives raisonnables d’éradication de l’épidémie de tabac dans le monde, à un horizon raisonnable, et si les études de sécurité confirment les premières données selon lesquelles les risques de ces alternatives à la consommation de nicotine restent très limités, en comparaison à ceux du tabac.

A méditer n’est-ce pas ?

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Tabac

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir