Méditation à l’ère numérique pour arrêter de fumer

Tabac
Addiction Tabac - Méditation à l’ère numérique pour arrêter de fumer

La lutte contre le tabac est une des priorités de la santé publique. Malgré l’existence de traitements de substitution, de médicaments addictolytiques, ou de techniques psycho-comportementales, l’accompagnement et la prise en charge du maintien de l’abstinence restent encore à ce jour insuffisants.

Pour obtenir un sevrage durable, la réduction du craving est un élément essentiel. En effet, le craving est l’un des principaux obstacles au maintien de l’abstinence après sevrage, et même un facteur de rechute à plus long terme.

Pour y faire face, la méditation Mindfulness, une pratique d’attention sans jugement, pourrait être proposée. Classiquement, cette intervention est pratiquée en groupe pendant 8 semaines et encadrée par un instructeur. La méditation Mindfulness suscite actuellement un intérêt majeur des chercheurs en addictologie. Toutefois, toutes les études publiées en faveur de son intérêt dans la réduction du craving présentent des faiblesses méthodologiques récurrentes ne permettant pas de conclure quant à son efficacité.

Pour faire face à ces limitations, des auteurs ont proposé en 2020 de pratiquer la méditation Mindfulness à partir d’une application smartphone. Outre sa facilité d’utilisation, car elle peut être utilisée quotidiennement en autonomie, sa diffusion peut être large. Par ailleurs, cet outil numérique permet de réaliser des études de haut niveau scientifique (grands nombres de sujets, avec des conditions de contrôle et d’aveugle satisfaisantes, etc.).

Notre équipe développe une application Mindfulness spécifique au sevrage tabagique. Cette application présentera des différences importantes par rapport à l’offre existante. En effet, les applications commerciales présentent souvent des séances de méditation formelle, d’une durée de 10 à 15 minutes, avec des thématiques spécifiques. Un programme de Mindfulness classique en présentiel permet un entrainement progressif à la pratique de la méditation, avec non seulement des temps de méditation formelle dont la durée excède souvent 15 minutes, mais comprenant aussi d’autres composantes comme la pratique informelle, le body-scan, la pratique en mouvement, etc. Nous créons une application qui permettra aux patients de suivre ce programme d’entrainement progressif et riche en toute autonomie. A notre connaissance, ce sera une première application permettant d’effectuer un programme en 8 semaines, conçue par des professionnels de santé formés à la fois en Mindfulness et dans le sevrage tabagique.

L’un des atouts de ce projet est son potentiel de diffusion. Nous avons l’ambition de mettre en place, en France, une large étude à la méthodologie robuste visant à explorer l’intérêt de cette pratique via une application pour le sevrage tabagique dans le cadre de l’appel à projet « Protocole Hospitalier de Recherche Clinique (PHRC) National ». Il s’agira d’un essai contrôlé randomisé en double aveugle contre placebo portant sur des patients fumeurs majeurs souhaitant arrêter de fumer. Notre critère de jugement principal sera l’abstinence continue à 12 mois après la randomisation, toutes les évaluations étant automatisées via l’application.

Si cette intervention s’avère efficace dans le sevrage tabagique, son utilisation en complément du traitement standard peut apporter un bénéfice important aux patients souhaitant arrêter de fumer.

Dr Anastasia DEMINA
Service Hospitalo-Universitaire d’Addictologie
CHU de Dijon
anastasia.demina@chu-dijon.fr

À lire aussi