Nos poumons peuvent se régénérer après l’arrêt du tabac (France Culture)

Selon une étude parue dans Nature : nos poumons ont la capacité de se régénérer après l’arrêt du tabac. Cela confirme un vieil adage : il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer.

Tabac
Addiction Tabac - Nos poumons peuvent se régénérer après l’arrêt du tabac (France Culture)

Chez les fumeurs, la majorité des cellules pulmonaires sont mutées par le tabac, et les cellules contiennent jusqu’à 10.000 altérations génétiques. Ce sont un peu des bombes à retardement avant d’évoluer en cancer. Des chercheurs britanniques ont fait la biopsie de 16 poumons de fumeurs, de non-fumeurs et d’anciens fumeurs. Ils ont séquencé les génomes des cellules épithéliales bronchiques, lesquelles recouvrent les bronches. On découvre que chez les anciens fumeurs, jusqu’à 40% de cellules sont saines, non mutées : un taux similaire à celui des personnes qui n’ont jamais fumé. On sait qu’on réduit le risque de cancer dès le premier jour d’arrêt du tabac, mais on ne s’attendait pas à ça.

Ecouter l’interview D’Antonio Maraver sur France Culture.

À lire aussi