Portail Milieu Professionnel

Drogue : dans une concurrence exacerbée, les trafiquants continuent à "aller vers" les clients

Concurrence exacerbée entre réseaux, intensification de la violence autour des trafics, présence policière accrue en raison de l'état d'urgence : les trafiquants de drogue continuent de s'adapter en allant davantage vers les consommateurs, notamment via SMS et internet, selon l'Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT) qui publiait mardi son étude sur les Tendances récentes et nouvelles drogues.

Autres drogues
Addiction Autres drogues - Drogue : dans une concurrence exacerbée, les trafiquants continuent à "aller vers" les clients

Selon un rapport de l’OFDT publié mardi, les dealers développent de nouvelle stratégies entre commandes par SMS et envois postaux. 

Concurrence exacerbée entre réseaux, intensification de la violence autour des trafics, présence policière accrue en raison de l’état d’urgence : les trafiquants de drogue continuent de s’adapter en allant davantage vers les consommateurs, notamment via SMS et internet, selon l’Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT) qui publiait mardi son étude sur les Tendances récentes et nouvelles drogues.

Livraison en « drive » ou par colis. L’OFDT met en avant dans ce rapport une « concurrence de plus en plus exacerbée » entre les réseaux de trafic, qui se traduit par « un climat de violences intensifié », à Marseille mais aussi désormais à Lille, Rennes ou Bordeaux. Face à ce climat de violence et de présence policière accrue, les usagers les plus insérés socialement répugnent plus à se rendre dans les lieux de deal, ce qui a conduit les trafiquants à continuer de « développer une stratégie consistant à aller vers les consommateurs » : prise de commandes par SMS, approvisionnement des clients dans des « drive » adossés à une cité où les clients peuvent s’approvisionner sans quitter leur véhicule, voire commandes de produits sur internet et livraison postale des marchandises.

En savoir plus

À lire aussi