Portail Milieu Professionnel

DROGUES / La kétamine confirme son effet anti-dépresseur

La kétamine a longtemps été associée à un possible effet antidépresseur, mais les données de qualité manquaient. Une étude de cohorte de grande ampleur apporte de nouveaux arguments en faveur de l'hypothèse.

Autres drogues
Addiction Autres drogues - DROGUES / La kétamine confirme son effet anti-dépresseur

Des chercheurs de l’université de San Diego en Californie ont utilisé une base de données (appelée FAERS), mise en place par la FDA (agence du médicament américaine), concernant les effets secondaires associés à des médicaments pour évaluer le possible effet antidépresseur de la kétamine.

Dans cette base de données qui contient 8 millions de dossiers patients, 41 000 personnes environ avaient utilisé de la kétamine comme antalgique. Les chercheurs ont comparé la fréquence à laquelle la dépression était signalée par les patients, selon qu’ils prenaient de la kétamine ou tout autre médicament (ou association de médicaments) antalgique. Ce comparatif (plutôt que de comparer avec tous les patients ne prenant pas de kétamine) permettait d’éliminer le soulagement de la douleur comme possible facteur antidépresseur.

« Contrairement à ce qui est d’habitude réalisé avec une base de données recensant des effets secondaires, nous avons pour notre part cherché le manque de symptômes », indique Ruben Abagyan, professeur de pharmacie à l’école de pharmacie et des sciences pharmaceutiques de l’université de San Diego.

En savoir plus

À lire aussi