» retour

DROGUES / le marché mondial des drogues prospère

La production mondiale d’opium et de coca a fortement augmenté en 2015, selon le dernier rapport annuel de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC). Le document montre que le marché mondial des drogues « prospère » et « se diversifie ». De fait, si la récente actualité a été marquée par l’émergence des nouvelles drogues de synthèse, les drogues traditionnelles – opioïdes et cocaïne – n’ont pas connu de coup d’arrêt, loin s’en faut.

Ces drogues « restent très préoccupantes », peut-on ainsi lire. Quelque 250 millions de personnes les ont consommées au moins une fois en 2015. Cela représente 5 % de la population adulte mondiale.

En 2016, la production mondiale d’opium a augmenté d’un tiers par rapport à l’année précédente, apprend-on. Un phénomène dû à la hausse de la production afghane et favorisé par de meilleures conditions météorologiques. L’ONUDC estime qu’en 2016, le commerce illicite des opiacés afghans a rapporté environ 150 millions de dollars…

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Revue de presse

Usages de drogues et conséquences : quelles spécificités féminines ?

Les hommes et les femmes sont-ils autant consommateurs de substances psychoactives ? La réponse à cette question globale est assurément négative. En France, comme partout ailleurs, les hommes consomment plus de drogues licites ou illicites et ce d’autant plus qu’il s’agit d’un usage intensif en quantité et en fréquence. Ce constat général demande néanmoins à être nuancé car, parmi les récentes évolutions observées, celle d’un rapprochement progressif des niveaux de consommation masculins et féminins est souvent soulignée.


Le 07 Mar 17