« En Russie, il faut interrompre la transmission du VIH chez les usagers de drogue »

Autres drogues / 20 juillet 2016

Autres drogues
Addiction Autres drogues - « En Russie, il faut interrompre la transmission du VIH chez les usagers de drogue »

Le Monde – Partout dans le monde, le nombre de nouvelles infections par le VIH diminue ou demeure stable. Seule exception, la région Europe orientale et Asie centrale voit le sien continuer de croître : l’augmentation a été de 57 % entre 2010 et 2015, avance le Programme commun des Nations unies contre le VIH-sida (Onusida), alors que se tient du 18 au 22 juillet à Durban (Afrique du Sud) une conférence mondiale sur le sida. Deux pays de la région concentrent 85 % de cet accroissement : la Fédération de Russie et l’Ukraine. Le nombre de morts dans la région s’est accru de 22 % entre 2010 et 2015.

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Autres drogues

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir