» retour

OPIACES / Alerte sur le détournement des médicaments à base de codéine par les adolescents et jeunes adultes

De plus en plus d’adolescents consomment du purple drank, autrement appelé codé-sprite, lean, syzzurp, un cocktail euphorisant et qui « fait planer ». De la codéine, utilisée en sirop (Euphon, Néo-Codion..) ou en comprimé comme le Codoliprane, diluée dans du soda, et détournée pour se droguer. De la grenadine ou des bonbons sont parfois ajoutés.

« Le nombre de cas graves est en augmentation depuis septembre 2015. Depuis janvier, cinq cas d’intoxication ont été répertoriés dont deux décès d’adolescents », indique l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Ce mélange est parfois associé à un antihistaminique, pour contrer les effets secondaires de la codéine (nausées, démangeaisons). Des produits en accès libre à la pharmacie, même pour les mineurs, puisque aucun texte n’interdit la vente de médicaments aux moins de 18 ans.

De plus en plus d’adolescents consomment du purple drank, autrement appelé codé-sprite, lean, syzzurp, un cocktail euphorisant et qui « fait planer ». De la codéine, utilisée en sirop (Euphon, Néo-Codion..) ou en comprimé comme le Codoliprane, diluée dans du soda, et détournée pour se droguer. De la grenadine ou des bonbons sont parfois ajoutés.

« Le nombre de cas graves est en augmentation depuis septembre 2015. Depuis janvier, cinq cas d’intoxication ont été répertoriés dont deux décès d’adolescents », indique l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Ce mélange est parfois associé à un antihistaminique, pour contrer les effets secondaires de la codéine (nausées, démangeaisons). Des produits en accès libre à la pharmacie, même pour les mineurs, puisque aucun texte n’interdit la vente de médicaments aux moins de 18 ans.
En savoir plus sur www.lemonde.fr en cliuant sur “Consulter en ligne”

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Article scientifique

COCAÏNE / Le risque de décès par overdose est directement associé à une température extérieure élevée

La cocaïne et les autres stimulants majeurs peuvent entrainer la mort par overdose. Au contraire de l’alcool et de l’héroïne, les overdoses de cocaïne induisent un coma très agité, avec risque de convulsions et de choc cardiogénique avec défaillance cardiovasculaire. Les usagers de cocaïne n’étant souvent pas indemnes d’autres facteurs de risque cardiovasculaire, il est important de comprendre les différents paramètres extérieurs pouvant jouer sur le risque de décès en cas d’overdose.


Le 03 Juil 17
Article scientifique

Effets thérapeutiques, mécanismes d’action et régulation des psychédéliques : un éditorial de Psychopharmacology

Albert Hoffmann a dit : « les substances psychédéliques, si elles sont utilisées dans des conditions adaptées, sont très utiles pour l’humanité ». Le terme de psychédélique a initialement été utilisé dans les années 50 afin de décrire le LSD, la mescaline et d’autres hallucinogènes qui altèrent profondément l’expérience humaine.


Le 12 Mar 18
Revue de presse

DROGUES / Les interventions en ligne et sur application mobile : synthèse des connaissances

Le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) vient de rendre disponible un rapport de recherche intitulé «Les interventions en ligne et sur application mobile : synthèse des connaissances». Les interventions en ligne, par ordinateur ou téléphone intelligent pour les problèmes de jeu ou de consommation d’alcool et de drogues pourraient pallier certains obstacles d’entrée en traitement, dont l’accessibilité.


Le 17 Fév 17