Portail Milieu Professionnel

OPIOIDES / Plaisir musical, sexuel ou alimentaire, même voie neurochimique

Cette étude de la McGill University révèle le rôle clé des opioïdes du cerveau dans le plaisir musical, avec des mécanismes comparables à ceux impliqués dans le plaisir sexuel, la nourriture ou la consommation de drogues récréatives. Des travaux présentés dans les Scientific Reports, qui confirment le caractère universel de la musique et lui attribuent une origine évolutionnaire.

Autres drogues
Addiction Autres drogues - OPIOIDES / Plaisir musical, sexuel ou alimentaire, même voie neurochimique

Cette étude de la McGill University révèle le rôle clé des opioïdes du cerveau dans le plaisir musical, avec des mécanismes comparables à ceux impliqués dans le plaisir sexuel, la nourriture ou la consommation de drogues récréatives. Des travaux présentés dans les Scientific Reports, qui confirment le caractère universel de la musique et lui attribuent une origine évolutionnaire.

C’est d’ailleurs la première étude à démontrer que les opioïdes cérébraux interviennent directement dans le plaisir musical, démontre l’équipe de Daniel Levitin, auteur principal de l’étude et psychologue cognitiviste à l’université McGill. L’équipe était déjà parvenue à cartographier, via neuro-imagerie, les zones du cerveau activées par le plaisir musical mais n’avait pas encore confirmé le rôle du système opioïde dans ce phénomène.

Copyright © 2017 alliedhealtH www.santelog.fr

Consulter l’article entier sur santelog.fr en cliquant sur « Consulter en ligne »

En savoir plus

À lire aussi