Portail Milieu Professionnel

Sport et tabac : pourquoi sont-ils incompatibles ?

Pourquoi sport et tabac sont incompatibles ? Quel est l'impact du tabac sur la performance sportive ? Le sport protège-t-il des effets de la cigarette ? Les réponses avec le Dr Nicolas Barizien, médecin du sport.

Tabac
Addiction Tabac - Sport et tabac : pourquoi sont-ils incompatibles ?

Non, le sport ne protège pas des effets nocifs de la cigarette

C’est une légende à laquelle il faut tordre le cou. Le sport ne protège pas des effets nocifs du tabac. La dépendance à la nicotine est la même pour tout le monde, de même que l’impact du monoxyde de carbone sur les artères et la toxicité sur la muqueuse des poumons. Tout au plus, les complications cardiovasculaires sont retardées par la pratique sportive. En revanche, il est prouvé que le tabagisme, même modéré (dès cinq cigarettes par jour comme le tabagisme passif), limite la performance sportive surtout en endurance.

LA cigarette qui tue le sportif

Sur les 1.200 à 1.500 morts subites survenant en France chaque année autour d’une pratique sportive, de nombreux cas sont dus à un infarctus et le sportif fumeur y est particulièrement exposé. L’activité physique demande un afflux de sang vers les muscles pour apporter l’oxygène et le sucre nécessaire. Cela se fait par vasodilatation où les vaisseaux s’ouvrent. Dans les sports collectifs, où l’on trouve le plus grand nombre de pratiquants fumeurs, après le match vient la douche, souvent très chaude qui entretient la vasodilatation. Lorsque le sportif sort dans le froid et fume une cigarette en tirant fort pour se réchauffer, il cumule deux facteurs de vasoconstriction. Les artères coronaires peuvent alors se resserrer à tel point qu’elles se ferment, c’est l’infarctus par spasme coronaire.

À lire aussi