TABAC / Arrêter : les trucs et astuces d'un spécialiste

Tabac / 3 novembre 2017

Tabac
Addiction Tabac - TABAC / Arrêter : les trucs et astuces d'un spécialiste

Un mois sans tabac multiplie par cinq la possibilité d’arrêter définitivement de fumer, dit la campagne qui a démarré ce mercredi. Il y a quelques astuces pour optimiser ses chances, assure le tabacologue Joseph Osman.

Former des équipes, est-ce un bon levier pour arrêter de fumer ?
JOSEPH OSMAN. C’est très positif car cela crée de la stimulation. Il y a quelques années, j’avais formé un groupe qui s’appelait «la quarantaine» : 40 quadras qui arrêtaient quarante jours. Environ un tiers a tenu. Mais le groupe ne doit pas empêcher de travailler sur ce qui, moi, personnellement, me pousse à fumer : gestion du stress, association à l’alcool… C’est la clé de la réussite. Le problème d’un mois sans tabac à plusieurs, c’est le 31e jour.

Alors que faire les jours d’après ?
Les substituts, type patchs, vont s’attaquer au besoin physique de nicotine, mais il faut aussi briser la notion de rituels. Il y a dans le cerveau un réseau de neurones qui associent la cigarette au café, à un coup de fil, à l’ordinateur..

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Tabac

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir