TABAC / En France, qui se mobilise pour aider les fumeurs ?

Tabac / 2 octobre 2017

Tabac
Addiction Tabac - TABAC / En France, qui se mobilise pour aider les fumeurs ?

A chaque édition du VAPEXPO, un sentiment général se dégage. L’an dernier alors que la loi de santé venait de passer, l’affluence avait été record, comme pour dire « jamais vous ne briserez l’élan de la vape ». Cette année, malgré les contraintes, la vape est toujours là, plus dynamique que jamais. Et l’état d’esprit est en train de revenir aux fondamentaux, la raison d’être intrinsèque de la vape : aider les fumeurs !

A ceux qui pensaient que le plan tabac du nouveau gouvernement visait à aider les fumeurs…

Les premiers signaux n’étaient pas encourageants, mais l’espoir fait vivre, Agnès BUZYN promettait depuis cet été un nouveau plan tabac pour fin septembre. Désillusion. Les mesures annoncées ne visent absolument pas à aider les fumeurs. Le « plan » est essentiellement financier. Il est porté par la ministre de la santé et le ministre de l’action et des comptes public, autrement dit : le budget. Alors ? Augmentation des prix du tabac. Objectif 10€ en trois ans. Mais avec des paliers. Tous les spécialistes sont d’accords, jamais ce ne sera aussi efficace que le plan Chirac pour réduire la consommation.

Tromperie. Si la ministre de la santé a fait le tour des médias pour annoncer une mesure de santé publique, son collègue du budget, lui, ne cache pas le véritable objectif : augmenter les recettes fiscales de 500 millions d’euros. Tout est clair lorsqu’on regarde ces vidéos captées en commission parlementaire : DARMANIN avoue à contre-cœur l’inefficacité de la lutte anti-tabac. Certains parlementaires regrettent même que l’argent ainsi récolté n’aille que principalement dans les caisses de l’assurance maladie au lieu de gonfler vraiment le budget de l’État. Spatial…

Autre priorité, rassurer les buralistes. Alors que les associations de la vape et de la réduction des risques demandent audience à la ministre de la santé et ne reçoivent aucune réponse, les buralistes, eux, sont reçus au mois de juillet sous les ors du ministère par Agnès BUZYN en personne (oui oui !!). Il s’agit donc de les rassurer face aux hausses de prix annoncées.

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Tabac

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir