Portail Milieu Professionnel

TABAC / Fumer modifie la structure des poumons

Le tabagisme modifie lentement les cellules pulmonaires pour augmenter les risques de cancer du poumon, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale Cancer Cell.

Tabac

Le tabagisme modifie lentement les cellules pulmonaires pour augmenter les risques de cancer du poumon, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale Cancer Cell.

Les chercheurs de l’École de médecine de l’Université Johns Hopkins aux Etats-Unis ont démontré que les cellules pulmonaires saines exposées à une concentration de fumée de cigarette pendant 10 à 15 mois, (l’équivalent de quelqu’un qui fume 20 à 30 ans), ont accumulé des anomalies épigénétique associées à une «désactivation» anormale de gènes multiples, qui sont nécessaires pour protéger les cellules normales contre le cancer. La mutation KRAS dans les cellules avec des anomalies épigénétiques ont favorisé le développement du cancer du poumon. Mais ces changements génétiques ne provoquent pas de mutations de l’ADN, ce qui indique que les personnes qui arrêtent de fumer augmentent leurs chances de ne pas avoir de cancer.

De nombreuses études publiées par The Cancer Genome Atlas ont montré qu’environ 30% des adénocarcinomes pulmonaires, le type de cancer du poumon le plus fréquent, ont des mutations KRAS

En savoir plus

À lire aussi