Portail Milieu Professionnel

TABAC / Jeunes : quelle stratégie de communication anti-tabac ?

Alors que le paquet de tabac neutre est obligatoire depuis le 1er janvier 2017, comment poursuivre la lutte contre le tabac auprès des jeunes ? Éléments de réponse avec Elodie Gentina, professeur de marketing à SKEMA Business School.

Tabac
Addiction Tabac - TABAC / Jeunes : quelle stratégie de communication anti-tabac ?

Le tabac est la première drogue consommée par les adolescents français, avec un âge de la première cigarette situé en moyenne entre 11 et 12 ans, lors de l’entrée au collège. D’après l’étude ESCAPAD publiée en 2014[1], près de 70% des adolescents déclarent avoir essayé de fumer au moins une fois, et plus de 30% des lycéens de 15 ans, en classe de seconde, sont des fumeurs réguliers, consommant plus de 10 cigarettes par jour. D’après l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies publié en 2013[2], ce chiffre est d’autant plus dramatique puisque 50% d’entre eux ne parviendront pas à arrêter de fumer à l’âge adulte et qu’un quart d’entre eux mourra du tabagisme. L’argent de poche favorise le tabagisme des adolescents puisque le tabac représente 50% de leur budget.

En France, il existe une loi visant à limiter la consommation de tabac des adolescents : depuis 2004, il est interdit de vendre du tabac aux mineurs de moins de 16 ans. Pourtant, je reste très sceptique sur l’application de cette loi : selon le Comité National Contre le Tabagisme (CNCT), près de 90% des adolescents de 15 ans se sont vus accepter la vente de tabac. De plus, les buralistes ne jouent pas réellement le jeu lorsqu’on sait que seulement un quart d’entre eux applique la loi[3]. A mon sens, la loi ne peut pas, en l’état, avoir un impact significatif sur la consommation de tabac des adolescents. Pour être effective, la loi doit être impérativement associée à d’autres mesures efficaces de prévention du tabagisme.

En savoir plus

À lire aussi