TABAC / Un an après mon arrêt de la cigarette, le divorce est bel et bien consommé

Tabac / 2 novembre 2017

Tabac
Addiction Tabac - TABAC / Un an après mon arrêt de la cigarette, le divorce est bel et bien consommé

Que le temps passe ! Déjà un an que très solennellement j’avais écrasé ma dernière cigarette entourée d’amis au cours d’une soirée. Un an que je me lançais le défi d’arrêter de fumer. Un an que je me rendais pour la première fois (puis plusieurs fois au fur et à mesure de mon expérience) à l’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie 58 à Nevers pour en discuter, faire le point et retranscrire dans une série d’articles (à lire dans notre dossier spécial ici) mon avancée dans le défi.

C’est donc tout naturellement, que pour ce bilan de première année, je me suis de nouveau rendu à l’ANPAA. Face à Angélique Rochu, directrice, j’ai expliqué mon dégoût voire ma franche intolérance aujourd’hui à l’odeur de cigarette, la fumée me gênant physiquement. « C’est très bien, votre corps le rejette. Cela montre que le sevrage est bien engagé, voire derrière vous », m’a-t-elle encouragé. Ouf !

Mais quand on arrête de fumer, même plusieurs mois après l’arrêt, les pièges et les tentations existent. Comme le craving. « C’est une envie qui revient, une envie envahissante mais contraire à la volonté  d’arrêter, explique Angélique Rochu. Cette envie irrésistible va nous amener à fumer de nouveau malgré toute notre volonté. C’est ce que l’on appelle le retour involontaire au tabac ».

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Tabac

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir