Troubles alimentaires : les réseaux sociaux favorisent les risques chez les jeunes ados

Ecran
Addiction Ecran - Troubles alimentaires : les réseaux sociaux favorisent les risques chez les jeunes ados

Image par Gerd Altmann de Pixabay

Une nouvelle étude parue dans l’International Journal of Eating Disorders montre combien les réseaux sociaux peuvent avoir une influence très négative sur la façon dont les jeunes femmes perçoivent leur corps. Les chercheurs ont interrogé 996 adolescents qui utilisaient d’Instagram, Facebook, Tumblr et Snapchat. 51,7% des filles souffrent de troubles de l’alimentation contre 45% des garçons. Le chercheur Dr Simon Wilksch a lancé un « programme pour aider les jeunes filles à se faire « leur propre opinion » de la relation qu’elles veulent avoir avec les réseaux sociaux afin que celle-ci soit en accord avec leurs valeurs personnelles ». Ce programme, qui s’inspire du projet britannique Media Smart Online, semble avoir des premiers résultats très encourageants.

Lire l’article

À lire aussi