Doit-on interdire aux parents de fumer devant les écoles ?

Tabac / 7 septembre 2018

Tabac

Le spectacle est un classique des trottoirs devant des milliers d’écoles de France. 16h30, des parents s’impatientent en attendant la sortie de leur enfant de classe. Par habitude, certains s’allument une cigarette et tirent quelques bouffées de tabac en attendant de voir leur progéniture. Et si cette scène était vouée à disparaître ?

A Bordeaux (Gironde), l’élue socialiste, également médecin et ancienne ministre Michèle Delaunay, veut interdire la cigarette devant les écoles de la ville. Si son idée a peu de chances d’obtenir le soutien de la majorité dirigée par Alain Juppé lors du conseil municipal du 17 septembre, d’autres villes ont déjà entériné le principe.

D’où sort cette idée ?

A Yvetot (Seine-Maritime), le maire a repris une idée du conseil des jeunes de la ville et vient de publier un arrêté municipal pour bannir les cigarettes des sorties des maternelles et élémentaires. Ceux qui ne peuvent pas s’empêcher de s’en griller une à cet endroit s’exposent à une amende de 35 euros.

Dans le Nord, à Solesmes, certains parents en avaient assez de voir les enfants shooter dans des cigarettes écrasées au sol ou se brûler avec des mégots encore chauds. Il y a deux ans, l’édile a lui aussi dégainé son arrêté anti-clopes, également adopté par des villes comme Ouistreham (Calvados) ou Kaltenhouse (Bas-Rhin).

Aller plus loin sur l’espace Tabac

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir