Les hôpitaux désarmés face à de nouvelles drogues

Autres drogues / 16 avril 2018

Autres drogues

Ces drogues sont le plus souvent des “cannabinoïdes de synthèse” (plus de 170 identifiés en Europe selon l’académie).

Alors les cannabinoïdes, pour faire simple, c’est du cannabis de synthèse qui est plus puissant, plus dangereux et plus addictif que le cannabis naturel.

Fabriqué en Chine, il se présente le plus souvent sous forme d’un mélange de plantes séchées (conditionné dans un petit sachet métallique) sur lesquelles une solution chimique le rendant plus actif a été pulvérisée.

Il peut également être vendu sous forme d’encens, de poudre ou d’e-liquide pour cigarette électronique.

Ils portent toujours la mention “non destiné à la consommation humaine”.

Seulement voilà, aujourd’hui,15 % des consultations aux urgences liées à la toxicomanie concernent cette nouvelle drogue.

Or, face à l’inventivité des chimistes qui alimentent le marché sur internet ou ailleurs, les moyens employés pour identifier des drogues mieux connues comme le cannabis naturel , la cocaïne, l’héroïne, ou les amphétamines ne suffisent pas.

Aller plus loin sur l’espace Autres drogues

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir