L’héroïne

Autres drogues / 5 juillet 2016

Autres drogues
Addiction Autres drogues - L’héroïne

héroine-300x231L’héroïne provient d’une plante, le pavot (d’où est extrait aussi l’opium et la morphine).

Utilisation : elle se présente sous forme de poudre blanche ou brune, fumée, inspirée par le nez ou le plus souvent injectée dans les veines.

Les effets : l’héroine est un anti-douleur puissant. Le flash est le plaisir recherché, c’est une sensation brève et intense de bien être où la réalité disparaît.

Les dangers : les effets sont de courte durée, il faut donc augmenter les doses. La dépendance s’installe au bout de quelques semaines seulement. Quand l’héroinomane est en manque il soufre de diarrhées, de vomissements et de douleurs musculaires très fortes.
Elle peut entraîner des accidents extrêmement graves : dépressions respiratoires, cyanose pouvant aller jusqu’au décès dans le cas de l’overdose (souvent quand elle est utilisée en intraveineuse).
L’échange de seringue est un risque supplémentaire car il entraîne un risque de contamination par les virus du Sida et des hépatites B et C.

Pour arrêter : le sevrage doit se faire obligatoirement avec l’assistance d’un médecin. Pour vous renseigner vous pouvez appeler Drogue Info Service au 0800 23 13 13.

En savoir plus