L'UDAF propose une auto-évaluation du degré de pratique sportive

20 juillet 2016

Après avoir abordé une réflexion « généraliste » sur les addictions comportementales (aux jeux vidéo, d’argent, de nature alimentaire…), les commissions « Psychologie, Sociologie » et « Santé » de l’Udaf ont fait le choix de s’interroger sur la pratique d’activités physiques et sportives. Objet : amener chacun à mesurer son degré personnel de pratique sportive, l’invitant ainsi à réfléchir sur ces éventuelles conduites compulsives vis-à-vis du sport. En effet, à un degré qui crée le « manque », souvent mal évalué, les conséquences peuvent se révéler néfastes sur la santé physique et psychologique, développant chez la personne des postures désocialisantes, sous forme d’exclusive au détriment de la vie familiale et des relations sociales.

En savoir plus