“Mais aussi…“ Cinéma, littérature, essais du dernier trimestre 2016

6 janvier 2017

Addiction  - “Mais aussi…“ Cinéma, littérature, essais du dernier trimestre 2016

En marge des films, romans et essais déjà présentés individuellement, voici une liste, non exhaustive bien entendu, de références culturelles pour le dernier trimestre 2016 :

 

Gomorra“ saison 2, une série de Canal + réalisée par Francesca Comencini, Stefano Sollima, Claudio Cupellini et Claudio Giovannesi :

les-bas-fonds-de-naples-au-sommetm372867

La saison 2 de la série italienne adaptée du fameux ouvrage de Roberto Saviano, scénarisée par lui-même, et consacrée à la camorra la fameuse mafia napolitaine, a été diffusée sur la chaîne Canal + en octobre 2016. Cette 2ème saison, en douze épisodes, fait suite à une première qui a bénéficié d’un succès important, notamment en Italie où elle est déjà culte. Il est question encore dans cette saison 2 de trafic de cocaïne, d’héritage, de trahison, de prise de marché. Malgré les menaces que reçoit régulièrement Roberto Saviano, cette série n’est pas prête de s’arrêter puisque la troisième saison est en cours de tournage et la quatrième en cours d’écriture…

Lien : http://www.canalplus.fr/series/pid7728-gomorra.html

 

Ces jeunes qui tombent, Documentaire de Cécile Favier et Azzedine Zoghbi :

films-hasard_ces_jeunes_qui_tombent_011_copyright_cecile_favier

Ce documentaire, diffusé sur France 3 en octobre 2016, revient sur les usages importants d’héroïne dans les cités populaires d’Orly au tournant des années 80. Le narrateur, Azzedine, médiateur social dans la ville à l’époque, nous raconte ces années difficiles d’accompagnement d’une génération de jeunes confrontée directement ou indirectement à cette augmentation des usages d’héroïne et à l’impact qu’elle a eu sur les usagers et leurs proches. Les témoignages de frères, de soeurs et de spécialistes : sociologue, historien, médecin ou pouvoirs publics, permettent de mieux comprendre et appréhender ce qui se passait à ce moment-là…

Lien : http://kubilaikan.wixsite.com/cesjeunesquitombent

 

Ivresses. Alcool, sociabilité et création littéraire :

n53_couv_web

Ce numéro 53 de la revue de la Bibliothèque Nationale de France fait un sort à l’ivresse éthylique… Extrait du texte de présentation : “Entre le culte bachique de l’Antiquité romaine et l’« ivresse joyeuse » du Moyen Âge, l’ivresse philosophique des Lumières et l’hygiénisme du XIXe siècle, le champagne de la Belle Époque et le pinard des tranchées de 1914, l’absinthe des poètes et la vinasse du prolétaire, l’alcoolisme mondain et la soûlographie ordinaire, il existe ainsi davantage de représentations, de pratiques, de sociabilités et même, dans certains cas, de véritables traditions de l’ivresse que d’appellations dans le vignoble français !…

Lien : http://editions.bnf.fr/revue-de-la-bnf-n°53-ivresses

 

Micron noir“, un roman de Michel Douard aux Editions Pocket :

41co8xkq7tl

Année 2048, les conflits internationaux se règlent par des combats télévisés diffusés aux heures de grande écoute. S’affrontent alors deux camps composés de soldats dopés aux stimulants de synthèse. Le micron noir est le nom d’une de ces drogues de synthèse. La guerre, là encore, ne peut faire abstraction de la consommation de psychotropes consommés pour se donner du courage et augmenter ses performances. Elle est ici présentée comme une télé-réalité avec ses personnages auxquels les téléspectateurs peuvent s’identifier et s’attacher. Mais elle est aussi présentée comme un sport de combat avec ses règles que quelques combattants décident d’enfreindre quitte à se mettre à dos les pouvoirs publics et la mafia…

Lien : https://www.pocket.fr/tous-nos-livres/thriller-policier-polar/micron_noir-9782266265171/

 

Mortel trafic“ de Pierre Pouchairet, aux Editions Fayard :

9782213701394-001-x_0

Ce polar, qui a obtenu le Prix du Quai des Orfèvres, est écrit par un ancien inspecteur de la brigade des stupéfiants de Nice. Suite au crime odieux de deux enfants à l’hôpital Necker à Paris, l’enquête entraîne la Crim’ et la brigade des stups sur les traces d’un trafic de cannabis à grande échelle entre l’Espagne et la France. Il est question ici de violence des trafics, de gros bras et de gros calibres, de “go fast“ ou de “go slow“, bref, de tous les éléments que l’on retrouve inévitablement dans les fictions qui se penchent sur le trafic de drogues…

Lien : http://www.fayard.fr/mortels-trafics-9782213701394

 

Cannabis de Lucie Borleteau, série d’ARTE :

capture-decran-2016-12-06-a-19-05-30

Cette série en six épisodes, diffusée sur ARTE en décembre 2016, raconte l’histoire de personnages mêlés à un trafic à grande échelle qui les dépasse. Elle voyage du Rif marocain à la cité fictive de la Roseraie, située dans une ville de banlieue parisienne imaginaire appelée Villiers. En chemin, la fiction s’arrête à Marbella en Espagne. Elle suit donc le parcours des cargaisons illégales de cannabis et raconte l’impact inévitable d’un tel trafic sur la vie de ses protagonistes et celle de leur entourage…

Lien : http://www.arte.tv/guide/fr/search?q=Série%20Cannabis