Quels sont les facteurs de risques  ?

 

Modalités de consommations à risque

Certains facteurs de consommation induisent un risque accru de mésusage d’alcool voire d’alcoolodépendance on peut en citer plusieurs :

La précocité des consommations : plus la consommation est précoce plus le risque de développer un trouble d’usage de l’alcool est important : l’âge moyen de consommation se situe autour de 14 ans mais il n’est pas rare de voir aujourd’hui des adolescents consommer dès l’âge de 11 ou 12 ans.

Une consommation à but “thérapeutique” : cela correspond à la consommation d’une personne, qui utilise l’alcool pour remédier à un mal-être ou à un état dépressif. Ce type de consommation se fait le plus souvent seul ce qui augmente le risque de dépendance. Ce type de consommation peut aussi traduire un trouble psychopathologique.

La recherche d’ivresse : la recherche de “défonce” par des alcoolisations ponctuelles importantes représente un risque notamment chez les consommateurs adolescents. On peut par exemple penser au phénomène du Binge Drinking qui touche beaucoup les adolescents aujourd’hui et préoccupe les autorités de santé.

La répétition des consommations : une consommation régulière, voire quotidienne, même si elle ne conduit pas forcément à l’ivresse est un signal important d’une consommation problématique pouvant mener à une dépendance

Facteurs personnels

Il existe certains traits de personnalité où l’on retrouve plus souvent une dépendance à l’alcool parmi eux on peut citer :

Une faible estime de soi,  un caractère agressif, impulsif. Certains sujets, à la recherche de sensations fortes, seront aussi plus à même de consommer beaucoup d’alcool.
Une dépendance peut aussi s’installer à la suite d’un événement traumatisant, un stress intense que le sujet essaie de calmer et de contrôler par des consommations importantes d’alcool.

Enfin, l’existence de troubles psychiatriques : troubles anxieux, bipolarité, troubles dépressifs… est un facteur de risque important.

Facteurs professionnels/familiaux

Le milieu familial peut aussi être un facteur de dépendance, surtout si certains membres de la famille sont consommateurs à risques.

Le rôle des pairs est aussi très important car c’est souvent par les amis que commence l’initiation à la consommation durant l’adolescence. De plus, le groupe d’amis peut mener à des consommations de plus en plus fréquentes et massives acceptées pour s’intégrer dans ce groupe.

Il existe aussi certains métiers où l’on retrouve des consommations plus fortes que dans d’autres corps de métier. Ex : BTP ou restauration. Les risques liés au milieu professionnel seront beaucoup plus largement traités dans le portail Addict’Aide-Travail.

 

Facteurs environnementaux et économiques

L’industrie alcoolière joue un rôle essentiel dans l’incitation à la consommation, la publicité pour l’alcool est notamment omniprésente dans les affichages, à la télévision ou encore sur internet. La France est un des principaux pays producteurs de vin et cette industrie représente un poids économique considérable.

Voir notre dossier sur le sujet

Aller plus loin sur l’espace Alcool

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir