» retour

DROGUES / La «lean» décime les rappeurs… et le reste des États-Unis

Alors que la crise des opioïdes bat son plein au sein des Etats-Unis, de nombreux rappeurs de plus en plus jeune (Lil Xan, Lil Pump…) font l’apologie de médicaments dérivés d’opioïdes comme la codéine, le Xanax ou encore le Percocet.

Très actif sur les réseaux sociaux, ces rappeurs mettent en scène leurs consommation de drogues comme l’exemple de cette article où l’on voit le rappeur Lil Pump jouait au beer pong en remplaçant la bière par du sirop codéiné.

Comment tout un pays as t’il pu se faire submerger par tant de médicaments qui provoquent aujourd’hui près de 64 000 morts/an ( chiffres 2016).

Le journaliste Simon Clair, travaillant pour le site Slate revient sur le phénomène.

  • Partager l'article sur

A consulter aussi