La demande d’aide et le recours aux soins des joueurs problématiques en France

Jeux de hasard et d'argent / 7 mars 2019

Jeux de hasard et d'argent
Addiction Jeux de hasard et d'argent - La demande d’aide et le recours aux soins des joueurs problématiques en France

Ce document proposé par l’Observatoire des jeux analyse les données recueillies grâce aux des rapports d’activité des centres spécialisés d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA).

La demande d’aide est très minoritaire parmi les joueurs excessifs. En effet, seuls 21 % ont demandé une aide en raison de leurs habitudes de jeu et 7 % n’en ont pas demandé mais pensent qu’ils auraient dû le faire. Dans l’enquête, elle a un sens très large. Elle comprend l’aide de la famille, de lignes d’accueil téléphonique, d’associations sur le surendettement mais aussi des professionnels de santé ou des centres spécialisés. La demande plus spécifique d’une aide auprès de professionnels de santé ou de services spécialisés sur les problèmes de jeu ne concerne que 12 % des joueurs excessifs. Les trois quarts de ceux-ci déclarent être non satisfaits de l’aide reçue.

Télécharger la note

Article repéré par l’Ifac CHU Nantes

Aller plus loin sur l’espace Jeux de hasard et d'argent

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir

À lire aussi